• février 2011
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28  
  • Damien CAREME

    Damien CAREME

    • Album : PS
      <b>imgp1471.jpg</b> <br />

En avant

Posté par toulouse2008 le 9 février 2011

 En avant, camarades!

C’est avec un certain contentement que j’ai assisté   à la  convention Egalité Réelle du parti pour constater la quasi unanimité des militants autour des grandes orientations construites depuis des mois.

Cela a représenté un travail ardu qui, sous la houlette de Benoit Hamon et des secrétaires nationaux, ont mobilisé largement les fédérations, les militants mais aussi les nombreux partenaires extérieurs qui nous ont faits des propositions concrètes sur les champs de l’éducation, la formation, le logement et la santé.

Prises comme un tout et non plus segmentées, ces orientations définissent déjà nos priorités pour 2012 et ont participé de l’esprit des primaires en ouvrant le parti sur lui même et sur l’extérieur, tâches toujours assez délicates.

4 discours ont marqué les débats .

Celui de notre première secrétaire (voir vidéo) qui est revenue rapidement sur tout le travail entrepris et la mobilisation des militants à travers le texte et les nombreuses propositions de la plateforme égalité réelle. 

Ce fut l’occasion de rappeler que le niveau d’espérance en la gauche n’a peut être jamais été aussi fort et que par les temps difficiles que nos concitoyens vivent dans leur réalité quotidienne il nous fallait montrer un cap, une volonté, une détermination collective.

Martine l’a fait hier, à sa manière, affichant calme et sérénité alors que beaucoup voudraient la presser, nous presser vers  une élection qui arrivera bien assez tôt.

J’ai beaucoup apprécié également l’intervention de Benoit Hamon qui a fustigé la politique de la droite et rappelé pour ceux qui n’auraient pas compris que nous n’avions pas voté hier le programme présidentiel pour 2012 mais redéfini collectivement notre vision de la société.

Les socialistes, rappelons le une dernière fois, ne sont pas que des « bons gestionnaires » auto centrés sur des principes de réalité qui nous feraient perdre de vue les aspirations à assumer sur des délais plus longs, l’inflexion nette d’une société vouée inéluctablement au capitalisme et au libéralisme.

Vincent peillon, brillant orateur, a insisté pour sa part sur l’ambition éducative du texte qui, à l’instar des républicains de 1881, a une ambition de restructurer l’école dans ses dimensions sociales et territoriales. Le pari de l’intelligence plutôt que la rationalisation des moyens, le pari de la démocratisation plutôt que l’élitisme forcené, le pari d’une nouvelle école plutôt que le repli sur elle même…

Un mot enfin sur Arnaud Montebourg dont la voix a porté hier  dans le Hall Freyssinet. L’inventeur des primaires est revenu sur celles-ci, rappelant à tous que l’unité du parti était consubstantielle aux primaires : une machine à produire des idées et à rassembler.

C’est dans cet état d’esprit qu’Arnaud , incisif, a proposé hier de réduire la fracture territoriale comparant notre France morcelée et piétinée ( l’abandon des services publics, écoles, tribunaux, commissariat…)à la gageure de la réunification allemande après 1990. Des « idées et des rêves » pour mobiliser la gauche et rétablir un état garant de l’ordre social qu’il n’a que trop abandonné…

Laisser un commentaire

 

Le blog-note de Catherine G... |
Blog "Ensemble, dynamisons ... |
EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cceta
| Les Enragés d'Aurillac
| LES MESSAGERS DU RDR