• janvier 2010
    L Ma Me J V S D
    « sept   fév »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Damien CAREME

    Damien CAREME

    • Album : PS
      <b>imgp1471.jpg</b> <br />

Démission du SF

Posté par toulouse2008 le 30 janvier 2010

Membre de la direction fédérale depuis 2005, je vous informe que j’ai déposé ma démission des instances fédérales depuis jeudi 25 novembre 2009. 

De nombreux militants socialistes, comme moi, ont essayé depuis 2002 de rénover le parti à la fois sur sa ligne politique et son fonctionnement sans pouvoir de fait réussir et organiser le grand parti de gauche pleinement démocratique que nos concitoyens attendent.

Malgré tout le travail commencé par Martine Aubry et  Arnaud Montebourg, de nombreux signes négatifs se multiplient aujourd’hui qui nous condamnent à l’impuissance ou à l’acceptation de dérives intolérables. 

L’exercice de composition de la liste régionale a été un révélateur puissant de nos limites démocratiques et de nos dérives internes provoquant de l’insatisfaction et de la colère légitimes. Le premier fédéral avait théorisé une liste s’appuyant sur de nombreux critères : parité, diversité, respect des motions et des territoires et même renouvellement des élus.

 Au vu du résultat et de la liste votée par le conseil fédéral du 23 novembre plusieurs remarques s’imposent :

 La parité est évidemment respectée  ainsi que le poids de chaque motion même s’il y aurait beaucoup à dire, 

Les territoires sont fortement déséquilibrés entre sur représentation et sous représentation flagrante, 

La diversité, certes améliorée, sera loin des objectifs attendus, 30% des élus (notamment sur les hommes), Le renouvellement sera très partiel, avec il faut le dire la République des sortants (les hommes) et la République des sorties (les femmes) alors que de nombreuses élues de 2004 n’avaient pas démérité et effectuaient leur premier mandat, 

L’absence de réflexion sur le cumul des mandats notamment des parlementaires est problématique alors même que nous venons de voter très largement la consultation militante  sur ce point. Le premier fédéral a pris ses responsabilités et a décidé unilatéralement de proposer cette liste au conseil fédéral. Faut-il rappeler que la commission électorale, dont je faisais partie, n’a pas fait, comme le prétend Gilles Pargneaux, de proposition unanime ? Une simple et bonne raison : la commission n’a pas voté cette proposition puisque plusieurs de ses membres  étaient prêts à voter contre ou à s’abstenir ! Faut-il rappeler que le vote à mains levées organisé opportunément lors du Conseil fédéral s’apparente à une farce démocratique et que le résultat final aurait été très différent si le vote secret avait eu lieu, comme le prévoit la circulaire nationale ? 

Quel décalage offrons-nous entre l’ambition de nos discours sur la démocratie et la manière dont nous menons réellement les débats au quotidien, notamment dans cette fédération ! La  rénovation est en marche : elle sera longue et difficile ! C’est une évidence. 

 Pour toutes ces raisons, je saisis aujourd’hui la direction nationale pour invalider la proposition de liste de la fédération du Nord au regard de deux motifs :  

L’absence de vote de la commission électorale qui n’a pas statué

Le non- respect du vote à bulletins secrets alors que des militants le réclamaient dans la salle en présence de martine AubryJe réclame enfin la démission de Gilles Pargneaux qui ne peut plus en l’état continuer à diriger notre fédération, frappé d’illégitimité au vu de ses errements. 

Olivier Caremelle 

Membre du Conseil fédéral 

Laisser un commentaire

 

Le blog-note de Catherine G... |
Blog "Ensemble, dynamisons ... |
EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cceta
| Les Enragés d'Aurillac
| LES MESSAGERS DU RDR