• mai 2008
    L Ma Me J V S D
        juin »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Damien CAREME

    Damien CAREME

    • Album : PS
      <b>imgp1471.jpg</b> <br />

UNE FEDERATION DEMOCRATIQUE

Posté par toulouse2008 le 24 mai 2008

Une fédération qui respire

Notre fédération est souvent qualifiée dans les médias par sa puissance, forte de ses nombreuses personnalités (l’ancien premier ministre, la ministre des 35 heures …) et ses nombreux militants et son réseau d’élus essaimant sur tout notre territoire. Cette vitalité démocratique doit être confortée davantage en développant une fédération plus proche des territoires, plus proche des militants.

◊Des espaces de débats diversifiés Abandonnées depuis 2005, nous proposons la réactivation de toutes les commissions fédérales, lieux d’échanges et de débats, afin de permettre une réflexion et une action politique pérennes des militants dans notre fédération. Tenues de manière effective et régulière, décentralisées pour gagner en proximité et rompre avec le centralisme métropolitain, animées par le secrétaire fédéral et un délégué fédéral chargé de la coordination, ces commissions sont aujourd’hui regrettées et attendues par les militants.

En parallèle de ces espaces importants de débats qui permettent de rester au contact des forces vives, syndicats, personnalités et associations invitées, nous proposons la tenue d’une grande convention fédérale annuelle qui avec l’université de rentrée rythmera l’année politique.. Le conseil fédèral , sur proposition du premier fédéral ,déterminera la thématique annuelle retenue.

◊Une organisation renouvelée

Redéveloppement de la réflexion et du travail de militance politique donc mais aussi réflexion sur l’organisation et le fonctionnement interne de notre fédération avec des propositions claires :

∙Un secrétariat fédéral resserré (une quinzaine de membres) désignés à la proportionnelle, sur proposition du premier fédéral et voté par le CF. Ces secrétaires fédéraux disposeront de délégations pleines et entières pour travailler aux mandats qui leur seront confiés, au profit de tous les socialistes et de toute la fédération.

∙Les délégués fédéraux nommés, une quinzaine pour éviter « l’armée mexicaine » se coordonneront avec les secrétaires fédéraux pour l’animation politique et la représentation de la fédération dans toutes les réunions internes et répondre aux invitations régulières que reçoit le PS du nord et évidemment les instances nationales.

Après 2 ans d’expérimentation, les délégués fédéraux des territoires présentent un bilan mitigé, nous leur préférerons une mise en synergie des secrétaires de circonscriptions, régulièrement élus par les militants comme nos statuts le prévoient, avec participation ponctuelle aux travaux fédéraux, SF et Bureau fédéral.

∙Un bureau fédéral réunit de manière plus fréquente et porteur des décisions politiques en lien avec le conseil fédéral

∙Un conseil fédéral à la représentation plus démocratique avec au moins un représentant par section, permettre d’associer tous les militants de toutes les sections de notre fédération à la vie de notre parlement.

◊Une communication plus efficace

Revu en 2005, Nord Demain a retrouvé une seconde jeunesse mais manque d’une ligne éditoriale claire. Nous proposons la mise en place d’une véritable équipe de rédaction autour du secrétaire fédéral chargé de la communication.

La diffusion attendue pourrait à ce titre devenir pleinement mensuelle en donnant l’occasion aux militants eux aussi de s’exprimer sous formes de tribunes ou de compte rendus de la vie des sections ou de participations aux commissions et groupe de travail.

Le site internet sera lui aussi revu , corrigé et alimenté de manière beaucoup plus régulière. Créer via ce site un nouvel espace démocratique de proximité avec les militants, un délégué fédéral aux compétences reconnues sera entièrement affecté à la gestion lourde de cet outil de communication.

◊Une obligation de résultats

Sur cette base rénovatrice, nous engagerons une politique volontaire sur les choix collectifs quant à la désignation de nos élus.

Les progrès réels mais timides que nos avons enregistré quant à la parité, le renouvellement des générations et la place accordée à la diversité devront être amplifiés, avec obligation de résultats.

Les résultats électoraux des dernières législatives et cantonales démontrent une nouvelle fois que le chemin est encore long, entre un parti et une fédération légitimistes à un parti et une fédération plus transparents dans ses choix et sa volonté d’agir.

Là encore, nous proposons que la fédération anticipe pleinement ses choix, en travaillant an amont la carte électorale, favorise et exploite l’émergence de jeunes talents sur tous les territoires, engageant la rénovation de nos pratiques sur la constitution des listes…

Si la loi sur la parité a amélioré mécaniquement la représentation des femmes sur les scrutins de listes, leur poids dans les scrutins uninominaux reste, notamment dans notre fédération, marginal, un révélateur parmi d’autres de nos pesanteurs .

Cette nécessaire féminisation de nos élus rejoint celle d’un changement programmé de génération par des choix collectifs maitrisés, concilier la respiration démocratique du parti avec l’impérieuse nécessité de gagner.

C’est à l’heure où nous débattons un des point négatifs majeurs que nos voulons régler afin d’éviter la confiscation structurelle des mandats par quelques uns et son corolaire : l’adoubement…

Nous demanderons au premier fédéral de s’engager personnellement ,par le mandat que lui confieront les militants du nord, sur ces questions : amélioration de la représentation des femmes, rajeunissement des équipes, place de la diversité, limitation des cumuls de mandats.

Laisser un commentaire

 

Le blog-note de Catherine G... |
Blog "Ensemble, dynamisons ... |
EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cceta
| Les Enragés d'Aurillac
| LES MESSAGERS DU RDR